home > about > bio

bio en / fr

le collectif chdh est fondé en 2000 autour de la création d’un spectacle mêlant jonglage, capteurs de mouvement et musique électronique. Ce travail évolue vers l’étude des relations comportement / images / sons, en explorant notamment les possibilités offertes par le logiciel Pure data et sa librairie graphique Gem. Pendant plus de 8 ans, ils créent des "instruments audiovisuels" informatiques : des algorithmes générant du son et de l’image pensés pour être joués en live. Leurs performances mettent en œuvre 2 instrumentistes, agissant en temps réel sur l’évolution combiné du son et de l’image vidéo projetée.

Durant ces années, leur travail s’oriente petit à petit vers la génération de comportements complexes et la création de mouvement expressifs via le développement et l’utilisation d’outils de modélisation physique. Cet axe de recherche se cristallise sous la forme d’une édition dvd en 2008 : vivarium (arcadi/artkillart) qui contient des œuvres vidéos abstraites et les logiciels permettant de les "rejouer" ou de les modifier.

En 2011, ils présentent égrégore, un nouveau projet de performance audiovisuelle qui explore les comportements de groupe.

Cyrille Henry, artiste et développeur pluridisciplinaire, s’intéresse à l’interaction entre le geste humain et l’informatique. Son travail s’est orienté tour à tour vers les capteurs ou la modélisation physique pour l’analyse gestuelle, les interfaces de contrôle informatique, ainsi que la synthèse sonore et visuelle en temps réel. Il a travaillé 4 ans avec La Kitchen (comme responsable du departement hardware) au développement d’interfaces de captation et de leurs utilisations dans un contexte artistique (spectacle vivant, danse, installation interactive, musique). Il est l’un des membres fondateur du projet chdh de performance audio-visuelle basée sur les logiciels pure-data et Gem ainsi que des outils qu’il a developpé de modélisation physique. Depuis 2005, il travaille comme développeur / ingénieur independant autour de pure-data / Gem et de système de captation.

Nicolas Montgermont, étudie les relations entre art et sciences en utilisant l’ordinateur comme un atelier. Après une formation en traitement du signal, il étudie les sciences appliquées à la musique à l’IRCAM, s’intéressant particulièrement au contrôle de la synthèse sonore et visuelle. Sa démarche de création est la recherche d’une esthétique propre au numérique, en utilisant et développant des outils personnels pour explorer les possibilités spécifiques à l’ordinateur. Avec le collectif chdh, il développe un travail de performance audiovisuelle synesthésique qui est montré dans de nombreux festivals en Europe et qui se poursuit par la réalisation d’un dvd, vivarium (arcadi / artkillart), en 2008. Depuis 2007, il travaille également dans le collectif Art of Failure, principalement dans le domaine de l’installation sonore. En parallèle, il enseigne la création sur ordinateur au sens large dans des workshops et à l’école Louis Lumière.

Damien Henry, ingénieur de formation. Membre fondateur de chdh, développeur autour de pure data, il s’oriente actuellement vers le développement d’un séquenceur (otl) permettant « d’ecrire » la musique électronique.